Société Évangélique de Bibles et Traités

Bienvenue sur le site de la Société Évangélique de Bibles et Traités. Le but de la Société Évangélique de Bibles et Traités est de partager avec le monde entier la Bonne Nouvelle du salut par la grâce, par la foi en Jésus Christ, ainsi aidant à remplir la Grande Commission de Christ. "Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations" et puis viendra la fin (Marc 13.10).


L’amour de Jésus

«Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent» (Marc 10.14).

«On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Puis il les prit dans ses bras, et les bénit en leur imposant les mains» (Marc 10.13-16).

Dieu existe-t-il?

Dieu existe-t-il?  Y a-t-il un être suprême ou un chef de l’univers?  Comment puis-je en être certain?  La réponse à cette question est de la plus grande importance car s’il y a un Dieu et je l’ignore, quelles seront en effet les conséquences?

Il y a des questions profondes qui exigent une réponse.  Pourquoi suis-je ici?  D’où suis-je venu?  Qu’arrivera-t-il après ma mort?  Quel est le but de ma vie?  Il doit y avoir une raison pour mon existence.

L'enseignement biblique au sujet de l’enfer

Description de l’enfer

Où est l’enfer?

Le chemin de l’enfer

Qui y ira?

Que feront les damnés en enfer?

Dieu punira-t-il les pécheurs?

 

La Bible nous révèle clairement la terrifiante réalité d'un lac de feu éternel. Dieu prévient les pécheurs que le temps qu'il leur accorde doit être mis à profit pour échapper à cet horrible sort.

La vraie joie de vivre

Un monde troublé

Ce monde est un lieu troublé.  On voit les gens courir à la recherche de sens dans une foule d’activités.  Beaucoup se dévouent à ramasser des richesses.  D’autres s’enivrent des plaisirs de la vie sensuelle.  D’autres encore veulent plus de loisirs et s’arrangent pour travailler moins et s’amuser davantage.  Mais leurs esprits ne sont pas satisfaits.  Les amusements, les plaisirs et les possessions perdent leurs attraits.  Chaque nouveau divertissement est attirant pour le moment, mais ses charmes diminuent rapidement.  Il y manque quelque chose.

Paix, liberté, bonheur

Avez-vous jamais pensé, «Si je pouvais être parfaitement libre, je serais heureux ; j’aurais la paix?» Bien des gens ont recherché la liberté totale en pensant d’y trouver le bonheur et la paix. Les gens désirent d’être libérés de toute contrainte, en croyant que s’ils pouvaient faire tout ce qui leur plaît, cela apporterait le bonheur. Est-ce que ça se produit?

La gaieté, l’atmosphère insouciante qui se trouve dans les ombres du bar est attrayante pour ceux qui cherchent le bonheur. Avec des caisses de bière, des cigarettes, des voitures bruyantes et toute la nuit pour s’adonner avec leurs compagnons, les jeunes pensent que leur bonheur sera certain. Mais ces situations ne fournissent pas la paix ni le bonheur qu’ils recherchent.

Vous devez naître de nouveau

Jésus nous dit que les portes du ciel nous seront fermées à moins que nous ne naissions de nouveau.  C’est pourquoi nous demandons : Ami, êtes-vous né de nouveau?  Membre de l’église, êtes-vous né de nouveau?  Si non, vous êtes perdu, car Jésus dit : «si un homme ne naît de nouveau, il ne peut voir le royaume de Dieu» (Jean 3.3).

Vous pourriez demander : «que signifie naître de nouveau?».  De nos jours, il y a beaucoup de malentendus au sujet de la nouvelle naissance.  Ce n’est pas le baptême, car certains étaient baptisés et pourtant n’étaient pas nés de nouveau (Actes 8.18-25).  Ce n’est pas faire partie de l’église, car certains s’y sont introduits furtivement (Galates 2.4).  Ce n’est pas manger à la table du Seigneur, car certains ont mangé indignement et ont ainsi mangé un jugement contre eux-mêmes (1 Corinthiens 11.29).  Ce n’est pas se reformer ou essayer de s’améliorer, car «beaucoup chercheront à entrer, et ne le pourront pas» (Luc 13.24).  Ce n’est pas prier, car Jésus dit : «ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi» (Matthieu 15.8).




Content Copyright © 2018 GTBS. All rights reserved.