Société Évangélique de Bibles et Traités

Bienvenue sur le site de la Société Évangélique de Bibles et Traités. Le but de la Société Évangélique de Bibles et Traités est de partager avec le monde entier la Bonne Nouvelle du salut par la grâce, par la foi en Jésus Christ, ainsi aidant à remplir la Grande Commission de Christ. "Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations" et puis viendra la fin (Marc 13.10).


Écoutez! Qui vous appelle?

Évangile selon Jean 10.1-18

Avez-vous déjà entendu quelqu’un appeler votre nom sans savoir d’où venait cette voix? Le bruit autour de vous vous a peut-être empêché d’entendre la voix.

Écoutez, une voix vous appelle. VOUS!

Qui êtes-vous? Comment vous appelez-vous? D’où venez-vous? Où habitez-vous? Où allez-vous?

Vous connaissez le nom de votre ville. Peut-être n’êtes-vous jamais allé ailleurs. Cependant vous savez que votre ville fait partie d’un grand pays, et que tous les pays font partie du monde.

LE CRI DE L’ÂME

Que signifie ce battement de cœur?
Cette recherche constante de paix et de repos?
Cette solitude que j’éprouve?
Je me mêle à la foule
Et ce vide douloureux se fait ressentir ;
Son cri est si réel!

VOTRE VIE EST ENREGISTRÉE

Quand Jésus disait, «Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée, car par tes paroles tu seras justifié et par tes paroles tu seras condamné» (Matthieu 12.36, 37 ; 2 Corinthiens 5.10), il voulait aussi rappeler aux hommes qu’il verrait leurs œuvres et qu’un jour il faudrait qu’ils en rendent compte.

La Bible ne nous révèle rien de l’enregistrement de Dieu, mais nous savons qu’il sera précis. «Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui est écrit dans ces livres. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu» (Apocalypse 20.12, 15).

LE REPENTIR—porte de la miséricorde

Chère Âme : Savez-vous que vous êtes trouvé coupable de péché par un Dieu saint, et que vous êtes condamné à mourir? Si l’homme coupable pouvait échapper cette mort éternelle et être sauvé éternellement, il devrait recevoir la miséricorde de Dieu. La miséricorde dans cet égard est que Dieu retient de nous ce que nous méritons. Mais Dieu n’accorde pas sa miséricorde aux gens sans condition, bien que le salut est gratuit, sans prix, et ne peut pas être gagné. La condition sur qui Dieu accorde la miséricorde est contenue dans un mot : Repentir.

La chambre

Dans la sainte Bible il est écrit : «Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant Dieu. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres» (Apocalypse 20.12). Ce passage nous montre que Dieu enregistre nos actions.

Joshua Harris, un jeune homme de l’État du Maryland aux États-Unis, passait quelques jours au Porto Rico où une nuit il fit un rêve. En y réfléchissant après coup il sentit que Dieu lui avait fait faire ce rêve pour le réprimander pour son manque de fidélité. Le rêve en question lui rappela la puissance de Jésus et de son sang qui transforment notre vie. Nous aimerions partager son récit avec vous.

Dieu existe-t-il?

Dieu existe-t-il?  Y a-t-il un être suprême ou un chef de l’univers?  Comment puis-je en être certain?  La réponse à cette question est de la plus grande importance car s’il y a un Dieu et je l’ignore, quelles seront en effet les conséquences?

Il y a des questions profondes qui exigent une réponse.  Pourquoi suis-je ici?  D’où suis-je venu?  Qu’arrivera-t-il après ma mort?  Quel est le but de ma vie?  Il doit y avoir une raison pour mon existence.




Content Copyright © 2018 GTBS. All rights reserved.