Société Évangélique de Bibles et Traités

Bienvenue sur le site de la Société Évangélique de Bibles et Traités. Le but de la Société Évangélique de Bibles et Traités est de partager avec le monde entier la Bonne Nouvelle du salut par la grâce, par la foi en Jésus Christ, ainsi aidant à remplir la Grande Commission de Christ. "Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations" et puis viendra la fin (Marc 13.10).


La vie, Pourquoi?

Au début de ma vie j’étais insouciant et heureux. J’étais comme un petit papillon aux ailes splendides dans un monde rempli de fleurs à visiter. La vie semblait merveilleuse quand je contemplais l’avenir.

Mais ce ne fut pas long avant que je ne change d’avis. Je me suis rendu compte que je devais réussir pour être accepté. La vie semblait être un cirque. Il y avait des cerceaux déjà mis en place des années avant d’y parvenir. Si je sautais à travers ces cerceaux, on m’approuvait. Mais sinon . . . tous les autres y passaient et je restais seul en arrière.

La vie devint une représentation, un spectacle. Sauter à travers des cerceaux, aller à la bonne université, obtenir un diplôme avec mention. Exceller dans les sports, avoir plein d’amis, rechercher des expériences palpitantes. J’ai fait des choses que j’aurais souhaitées ne pas faire, mais tout le monde le faisait, alors? . . . Je continuais, tout en espérant oublier.

Après la mort?

En ce moment vous êtes vivant, vous respirez, vous vous déplacez ou vous travaillez. Peut-être avez-vous une vie aisée, ou au contraire, menez-vous une existence misérable? Le soleil se lève et se couche; quelque part un enfant naît; tandis qu’ailleurs quelqu’un meurt.

LA VIE N’EST QU’UN
CONDITION TEMPORAIRE
MAIS,
OÙ IREZ-VOUS APRÈS LA MORT?

Que vous soyez religieux,
ou que vous n’ayez aucune croyance religieuse —
vous devez quand même résoudre cette
question très importante,
car après une brève vie terrestre, l’homme s’en va
vers sa demeure éternelle (Ecclésiaste 12.7).

L’amour de Jésus

«Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent» (Marc 10.14).

«On lui amena des petits enfants, afin qu’il les touchât. Mais les disciples reprirent ceux qui les amenaient. Jésus, voyant cela, fut indigné, et leur dit : Laissez venir à moi les petits enfants, et ne les en empêchez pas ; car le royaume de Dieu est pour ceux qui leur ressemblent. Je vous le dis en vérité, quiconque ne recevra pas le royaume de Dieu comme un petit enfant n’y entrera point. Puis il les prit dans ses bras, et les bénit en leur imposant les mains» (Marc 10.13-16).

La chambre

Dans la sainte Bible il est écrit : «Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant Dieu. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui était écrit dans ces livres» (Apocalypse 20.12). Ce passage nous montre que Dieu enregistre nos actions.

Joshua Harris, un jeune homme de l’État du Maryland aux États-Unis, passait quelques jours au Porto Rico où une nuit il fit un rêve. En y réfléchissant après coup il sentit que Dieu lui avait fait faire ce rêve pour le réprimander pour son manque de fidélité. Le rêve en question lui rappela la puissance de Jésus et de son sang qui transforment notre vie. Nous aimerions partager son récit avec vous.

Quarante-huit heures dans l’enfer

John W. Reynolds

Le plus intéressant cas de retour à la vie que j’ai appris, est celui de George Lennox, un voleur de chevaux bien connu du comté de Jefferson.  Il était en prison pour la deuxième fois.  Le comté de Sedgwick l’avait envoyé en prison une première fois pour un délit semblable—vol de chevaux.

Il travaillait dans les mines de charbon durant l’hiver de 1887 et 1888.  L’endroit où il travaillait lui semblait dangereux.  Il en fit part au garde, qui examina le lieu, et décida que l’endroit était sûr, et lui donna l’ordre de retourner au travail.  Le condamné obéit mais il n’avait pas continué son travail depuis plus d’une heure, quand le toit s’écroula et l’ensevelit complètement.  Il resta dans cet état deux heures entières.

Un Sauveur pour vous

The prodical son asking his father for his inheritance

Êtes-vous heureux? Est-ce que la crainte et la mauvaise conscience vous ont enlevé votre le bonheur? Souhaitez-vous vous débarrasser de cette crainte et de ce sentiment de culpabilité? Peut-être vous demandez-vous : «Retrouverai-je jamais le bonheur?»