Société Évangélique de Bibles et Traités

Bienvenue sur le site de la Société Évangélique de Bibles et Traités. Le but de la Société Évangélique de Bibles et Traités est de partager avec le monde entier la Bonne Nouvelle du salut par la grâce, par la foi en Jésus Christ, ainsi aidant à remplir la Grande Commission de Christ. "Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations" et puis viendra la fin (Marc 13.10).


Le jeu : Gain ou perte?

Dans la nature de l’homme se trouve le désir d’une vie stimulante, satisfaisante et enrichissante.  Des gens s’épanouissent dans l’accomplissement et l’éducation.  D’autres consacrent leur temps et leur énergie à s’enrichir.  D’autres encore se procurent une sensation forte en courant des risques.  Il y en a qui feront des choses extrêmes afin de s’exciter.  Les paris et d’autres jeux de hasard attirent spécialement quelques-uns.  L’appât du gros lot ou le gain de grosses sommes d’argent peut créer une forte dépendance.  Plusieurs foyers ont été ruinés par un père ou une mère qui a choisi le jeu.  Des cœurs ont été brisés et négligés parce qu’un tel ne pouvait pas s’éloigner des lumières du casino.

Les puissances des ténèbres

Comment reconnaître les tactiques de Satan à la lumière de la Parole de Dieu.

Ce n’est pas l’intention des saintes Écritures de faire de Satan et ses œuvres le point de mire.  Cependant, la Bible nous expose à maintes reprises son caractère et ses œuvres.

Satan a déjà été un ange de lumière, mais il se retourna contre Dieu, son Créateur, et voulut être comme lui.  Les pratiques du ténébreux royaume de Satan ne sont pas nouvelles.  Ses efforts sont les mêmes à travers les âges pour rivaliser le royaume de Dieu.  Il offre une alternative à ce que Dieu accomplit à travers la force de son Saint-Esprit.

La délivrance du tabac

Dans sa recherche du bonheur, l’homme a pris différentes voies qui l’ont laissé déçu.  Parmi celles-ci se trouvent les richesses, les activités sociales et l’usage du tabac et de l’alcool.  Toutes ces choses ont laissé l’homme avec un vide intérieur.  Dans Jean 4.1-30, Jésus fait référence à ce vide dans sa rencontre avec la femme samaritaine qui puisait de l’eau.  Il lui a offert de l’eau vive qui comblerait la soif de son âme.  L’eau du puits a comblé sa soif physique, mais Jésus a satisfait sa soif intérieure.

Probablement peu de gens aujourd’hui admettraient qu’ils ont un besoin, ou une soif intérieure, dans leur vie.  Même si les actions physiques et les désirs étouffent souvent ce besoin, il est toujours présent.  Pour cette raison, Dieu a envoyé Jésus pour délivrer l’homme des tentations et péchés de ce monde (ou de la chair).  Il tend de l’espérance aux captifs du péché, une espérance de liberté et de renouvellement pour nos cœurs et nos esprits.

Dieu existe-t-il?

Dieu existe-t-il?  Y a-t-il un être suprême ou un chef de l’univers?  Comment puis-je en être certain?  La réponse à cette question est de la plus grande importance car s’il y a un Dieu et je l’ignore, quelles seront en effet les conséquences?

Il y a des questions profondes qui exigent une réponse.  Pourquoi suis-je ici?  D’où suis-je venu?  Qu’arrivera-t-il après ma mort?  Quel est le but de ma vie?  Il doit y avoir une raison pour mon existence.

Après la mort?

En ce moment vous êtes vivant, vous respirez, vous vous déplacez ou vous travaillez. Peut-être avez-vous une vie aisée, ou au contraire, menez-vous une existence misérable? Le soleil se lève et se couche; quelque part un enfant naît; tandis qu’ailleurs quelqu’un meurt.

LA VIE N’EST QU’UN
CONDITION TEMPORAIRE
MAIS,
OÙ IREZ-VOUS APRÈS LA MORT?

Que vous soyez religieux,
ou que vous n’ayez aucune croyance religieuse —
vous devez quand même résoudre cette
question très importante,
car après une brève vie terrestre, l’homme s’en va
vers sa demeure éternelle (Ecclésiaste 12.7).

La vie, Pourquoi?

Au début de ma vie j’étais insouciant et heureux. J’étais comme un petit papillon aux ailes splendides dans un monde rempli de fleurs à visiter. La vie semblait merveilleuse quand je contemplais l’avenir.

Mais ce ne fut pas long avant que je ne change d’avis. Je me suis rendu compte que je devais réussir pour être accepté. La vie semblait être un cirque. Il y avait des cerceaux déjà mis en place des années avant d’y parvenir. Si je sautais à travers ces cerceaux, on m’approuvait. Mais sinon . . . tous les autres y passaient et je restais seul en arrière.

La vie devint une représentation, un spectacle. Sauter à travers des cerceaux, aller à la bonne université, obtenir un diplôme avec mention. Exceller dans les sports, avoir plein d’amis, rechercher des expériences palpitantes. J’ai fait des choses que j’aurais souhaitées ne pas faire, mais tout le monde le faisait, alors? . . . Je continuais, tout en espérant oublier.




Content Copyright © 2018 GTBS. All rights reserved.