La brebis perdue

The searching shepherd, sheepfold

« Quel est l’homme d’entre vous qui, ayant cent brebis, s’il en perd une, ne laisse les quatre-vingt-dix-neuf au désert, et n’aille après celle qui est perdue, jusqu’à ce qu’il l’ait trouvée ; Et qui, l’ayant trouvée, ne la mette sur ses épaules avec joie ; Et étant arrivé dans la maison, n’appelle ses amis et ses voisins, et ne leur dise : Réjouissez-vous avec moi, car j’ai trouvé ma brebis qui était perdue ? » (Luc 15.4-6).

Jésus, le vrai berger

L’histoire suivante illustre l’amour et la sollicitude de Jésus pour tous les hommes. Un berger avait cent brebis. Il aimait ses brebis et les gardait dans une agréable vallée au fond des montagnes. La vallée était un endroit sûr, mais les montagnes étaient dangereuses. « L’Éternel est mon berger ; je n’aurai point de disette. Il me fait reposer dans des pâturages herbeux ; il me mène le long des eaux tranquilles » (Psaume 23.1-2).

Parfois, le berger conduisait ses moutons dans les montagnes pour trouver des pâturages. Le berger veillait sur les brebis, les protégeait, puis les ramenait à la sécurité de la vallée avant la tombée de la nuit. Lorsqu’elles atteignaient la bergerie, le berger attentif comptait les brebis au moment où elles franchissaient la porte. « Jésus donc leur dit... Je suis la porte des brebis... si quelqu’un entre par moi, il sera sauvé » (Jean 10.7, 9).

Une brebis est perdue

Texte complet de: La brebis perdue

Lost Sheep bramble

Un soir, le berger ne comptait que quatre-vingt-dix-neuf brebis. L’une d’entre elles était encore dans la montagne ! Curieuse du monde qui l’entoure, cette brebis avait pris du retard. Des touffes d’herbe verte l’ont attiré loin du sentier. Elle s’arrêta pour examiner des fleurs, des arbres et des buissons qu’elle n’avait jamais remarqués auparavant. Captivée par ses découvertes, elle oublia de suivre le berger et fut laissée loin derrière. Le soir venu, elle réalisa soudain qu’elle était seule et loin de chez elle. Elle eut peur et se mit à courir. Dans sa confusion, elle prit le mauvais chemin. Elle ne retrouvait ni le berger, ni les moutons, ni le chemin de la bergerie.

La nuit tomba et une tempête arriva. La brebis perdue se blottit sous un buisson, trempée et malheureuse. « Nous étions tous errants comme des brebis, nous suivions chacun son propre chemin » (Ésaïe 53.6). Finalement, le tonnerre et la pluie ont cessé. Les bruits et les ombres de la nuit effrayèrent la brebis qui se remit à courir. Des épines la déchiraient et elle se mit à saigner. Derrière elle, des loups hurlants ont trouvé sa trace et l’ont poursuivie.

Le berger à la recherche

The searching shepherd, sheepfold

Lorsque le berger se rendit compte que la brebis avait disparu, il ferma la porte de la bergerie, prit son bâton et retourna dans la montagne. Le berger a également affronté la tempête et l’obscurité. Il avait faim, était mouillé et avait froid. Il s’arrêtait souvent pour appeler la brebis, mais il n’entendait pas de réponse. Il était fatigué, mais il continuait à chercher avec persévérance. Lorsque le berger entendit les hurlements des loups au loin, il sut que sa brebis était en grand danger. Il se mit en route d’urgence dans cette direction. Pourrait-il sauver la brebis avant qu’il ne soit trop tard ?

La brebis perdue entendait aussi les hurlements des loups. Elle continuait à courir jusqu’à ce qu’elle soit faible et épuisée. Elle ne réalisait pas que les loups cruels la poursuivaient vers un piège. La nuit tomba sur une scène épouvantable. La brebis était prise dans les épines près du bord de la falaise. Elle saignait, était épuisé et entouré de loups. Elle se débattait pitoyablement, mais elle ne pouvait pas se sauver. Elle semblait avoir atteint sa fin. Tout ce qu’elle pouvait faire était de crier à l’aide.

La brebis est sauvée

Sheep caught, wolves, Shepherd rescuing

Le berger entendit et vint rapidement ! Sans peur, il affronta les loups et les chassa. Il s’approcha de sa brebis qui pleurait et la tira doucement des épines et l’éloigna du bord de la falaise. Il baigna ses blessures et appliqua un onguent de guérison. Puis il la prit dans ses bras et la porta tendrement à la bergerie. La brebis perdue avait été retrouvée. « Je ferai la revue de mes brebis : je les recueillerai » (Ézéchiel 34.12).

Nous sommes tous comme la brebis perdue. Jésus, le bon berger, nous aime et nous offre un refuge. Il y a aussi un ennemi qui veut détruire notre âme. Satan nous tente avec de nombreuses choses séduisantes, nous promettant la sécurité et des plaisirs. En fin de compte, ses promesses nous laissent vides. Le bonheur et l’épanouissement que Satan nous offre sont faux et insaisissables. Nous sommes frustrés et effrayés ; nous sommes blessés et déchirés. Nous errons à l’aveuglette et ne pouvons nous échapper.

Heureusement, Jésus a prévu un moyen de s’échapper. Il est toujours à la recherche de ceux qui ont été attirés par Satan et qui sont pris au piège par ses machinations. « Car le Fils de l’homme est venu chercher et sauver ce qui était perdu » (Luc 19.10).

Jésus dit dans Matthieu 11.28 : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. » Nous devons prier Jésus, en reconnaissant notre péché et en demandant le pardon. Nous lui confions ensuite totalement notre vie, en abandonnant nos voies pécheresses. Jésus est mort pour nous et a payé nos péchés de son sang pour que nous puissions être purs et libres devant Dieu. Il y a beaucoup de joie dans le ciel lorsqu’une brebis perdue est retrouvée et ramenée par le berger dans sa bergerie. « Et s’il arrive qu’il la trouve, je vous dis en vérité qu’il en a plus de joie, que des quatre-vingt-dix-neuf qui ne se sont point égarées » (Matthieu 18.13).

Sheep rescued

Contactez-nous

Commander des traités

Chapitres d’or pur

La Bible est un livre précieux qui comble les besoins de chaque âme.  Les enseignements que nous y trouvons nous servent de nourriture spirituelle.  Il y a des chapitres conçus exactement pour vos besoins particuliers ou vos questions.  Le message de Dieu à l’homme est exprimé de différentes façons à travers les chapitres variés de la Bible.  Nous y apprenons à connaître Dieu et entrevoyons l’histoire de son peuple dans le livre de la Genèse et dans plusieurs autres livres de l’Ancien Testament.  Nous pouvons trouver une grande source d’inspiration en lisant les Psaumes et un grand nombre de chapitres du Nouveau Testament.  Plusieurs enseignements de Jésus, tel que nous pouvons lire en Matthieu 5, 6 et 7, incluant les enseignements des apôtres, nous donnent la direction pour nos vies de chaque jour.  Tous ces livres s’unissent pour nous aider à comprendre Dieu, sa volonté pour nous, ainsi que ses promesses.  Dieu a touché le cœur de plusieurs lecteurs comme ils ont puisé dans ces sources bénies.  Que nous soyons encouragés à lire ces chapitres.  Ne les lisons pas seulement pour satisfaire nos sentiments présents, mais laissons Dieu toucher notre cœur.

Texte complet de: Chapitres d’or pur

Qu’est-ce que votre Bible dit concernant...

Dieu

Chapitre sur la naissance de Jésus

Luc 2

Chapitre sur la création

Genèse 1

Psaume de délivrance

Psaume 18

Chapitre sur la grandeur de Dieu

Ésaïe 40

Psaume sur la sainteté de Dieu

Psaume 99

Chapitre du bon berger

Jean 10

Chapitre du Saint-Esprit

Jean 16

Psaume messianique

Psaume 110

Psaume sur la nature

Psaume 104

Chapitre de rédemption

Luc 23

Chapitre de tristesse

Luc 22

Chapitre de souffrance

Ésaïe 53

Votre besoin spirituel

Chapitre des béatitudes

Matthieu 5

Chapitre du réconfort

2 Corinthiens 1

Chapitre de l’endurance

Hébreux 12

Chapitre de l’hypocrite

Matthieu 23

Psaume de l’infidèle

Psaume 14

Chapitre de la prison

Actes 23

Psaume de refuge

Psaume 46

Psaume de sécurité

Psaume 91

Psaume du berger

Psaume 23

Chapitre de la tentation

Jacques 1

Chapitre de sagesse

Proverbes 3

Votre salut

Chapitre d’expiation

Hébreux 9

Chapitre du baptême

Marc 1

Chapitre de la bénédiction

Deutéronome 28

Chapitre du vainqueur

Luc 4

Chapitre de Corneille

Actes 10

Chapitre du courage

Josué 1

Chapitre de la crucifixion

Jean 19

Chapitre du pêcheur

Luc 5

Chapitre de culpabilité

Romains 1

Chapitre d’invitation

Ésaïe 55

Chapitre de Jean-Baptiste

Luc 3

Chapitre du perdu et retrouvé

Luc 15

Chapitre de la nouvelle naissance

Jean 3

Chapitre de la Pentecôte

Actes 2

Chapitre sur la prière

Matthieu 6

Chapitre de Saul de Tarse

Actes 9

Chapitre d’aujourd’hui

Hébreux 3

Chapitre pour chacun

Apocalypse 22

Joie dans le Seigneur

Chapitre du cep et des sarments

Jean 15

Psaume d’or

Psaume 16

Chapitre de la croissance

2 Pierre 1

Psaume de joie

Psaume 98

Psaume de miséricorde

Psaume 136

Chapitre de la paix

Jean 14

Chapitre de louange

Luc 1

Chapitre de reconnaissance

Luc 17

Psaume du voyageur

Psaume 121

Instructions pratiques pour la vie quotidienne

Chapitre sur Abraham

Genèse 15

Chapitre de la réforme d’Asa

2 Chroniques 15

Chapitre des évêques et des diacres

1 Timothée 3

Chapitre du personnage

Job 29

Chapitre de la charité

1 Corinthiens 13

Psaume du chrétien

Psaume 15

Chapitre de la confiance

Psaume 27

Chapitre de la consécration

Romains 12

Chapitre sur le divorce

Matthieu 19

Chapitre de l’employé

Colossiens 3

Chapitre de l’employeur

Colossiens 4

Chapitre de la foi

Hébreux 11

Chapitre de la famille

Éphésiens 5-6

Chapitre de la règle d’or

Matthieu 7

Chapitre du plus grand commandement

Luc 10

Chapitre de l’humilité

Luc 18

Chapitre du jugement

Romains 14

Chapitre de la loi d’amour

Romains 13

Chapitre sur la marche en Esprit

Romains 8

Chapitre de la préparation

Matthieu 25

Chapitre de la séparation

2 Corinthiens 6

Chapitres du sermon sur la montagne

Matthieu 5-7

Chapitre du soldat

2 Corinthiens 6

Chapitre d’Étienne

Actes 7

Chapitre des dix commandements

Exode 20

Chapitre sur la dîme

Malachie 3

Chapitre de la sentinelle

Ézéchiel 33

Chapitre de la femme vertueuse

Proverbes 31

Chapitre de l’homme sage

Proverbes 15

Chapitre sur les œuvres

Jacques 2

Témoignage

Chapitre de l’ascension

Actes 1

Chapitre de la grande mission

Matthieu 28

Chapitre sur Pierre et Jean

Actes 4

Chapitre de l’homme boiteux

Actes 3

Chapitre sur la Macédoine

Actes 16

Chapitre sur Philippe

Actes 8

Chapitre du semeur

Luc 8

Quand vous avez chuté

Chapitre du récidiviste

Jérémie 3

Chapitre sur les excuses

Luc 14

Chapitre sur l’intempérance

Proverbes 23

Chapitre de la victoire

Apocalypse 2-3

Psaume du prodigue

Psaume 51

Chapitre du réveil

2 Rois 23

La vie après la mort

Psaume de la brièveté

Psaume 90

Chapitre sur le ciel

Apocalypse 21

Chapitre sur le jugement dernier

Apocalypse 20

Chapitre sur Lazare

Jean 11

Chapitre sur la résurrection

1 Thessaloniciens 4

Chapitre sur la seconde venue

2 Pierre 3

Les titres de ces chapitres sont arbitraires. Si vous trouvez un meilleur nom, vous pouvez l’appeler ainsi.

Histoires bibliques

Les temps du début

1. Le jardin d’Éden

Genèse 2-3

2. Caïn et Abel

Genèse 4

3. L’arche de Noé

Genèse 6-8

4. La destruction de Sodome

Genèse 18-19

5. Isaac sur l’autel

Genèse 22

6. Joseph devient dirigeant

Genèse 37, 39, 47

7. Moïse, bébé dans un panier

Exode 2

8. Traverser la mer Rouge

Exode 14

Israël, une nation

9. Les deux espions

Josué 2

10. La chute de Jéricho

Josué 6

11. Un voleur parmi les soldats

Josué 7

12. Gédéon et ses trois cents hommes

Juges 6-7

13. Samson le costaud

Juges 13-16

14. Ruth la glaneuse

Ruth 1-4

15. Le garçon Samuel

1 Samuel 1-3

16. Jonathan, le jeune prince brave

1 Samuel 14

17. David tue le géant

1 Samuel 17

18. Élie le prophète

1 Rois 17-22; 2 Rois 1-2

19. Élisée le prophète

1 Rois 19; 2 Rois 2-8

20. La servante Israélite

2 Rois 5

21. « Jonas, va à Ninive »

Jonas 1-4

22. La reine Esther

Esther 1-10

23. La découverte du livre de la loi

2 Rois 22

24. La fournaise ardente

Daniel 3

25. Daniel dans la fosse aux lions

Daniel 6

La vie de Christ

26. La naissance de Jésus

Matthieu 2 ; Luc 2

27. La tentation de Jésus

Matthieu 4

28. Jésus assiste à un mariage

Jean 2

29. La femme samaritaine

Jean 4

30. À travers le toit

Marc 2

31. Une jeune fille ressuscitée

Marc 5

32. De la nourriture pour cinq mille

Jean 6

33. Jésus marche sur l’eau

Matthieu 14

34. Un homme aveugle guéri

Jean 9

35. Le bon samaritain

Luc 10

36. Le fils qui a fait la fugue

Luc 15

37. L’homme riche et Lazare

Luc 16

38. Le mort ressuscité

Jean 11

39. Les derniers jours de Jésus

Matthieu 26-27

40. La résurrection de Jésus

Jean 20

L’église primitive

41. Le mensonge mortel

Actes 5

42. Saul voit une lumière venant du ciel

Actes 9

43. La conversion de Corneille

Actes 10

44. Comment une porte de prison s’est ouverte

Actes 12

45. Un chant ouvre les portes de la prison

Actes 16

46. Paul fait naufrage

Actes 27-28

47. La ville sainte

Apocalypse 21-22

(Adapté de « Lessons for Christians Workers » par C. H. Yatman.)

Lisez votre Bible

Car elle contient la pensée de Dieu, l’état de l’homme, le chemin du salut, la condamnation des pécheurs et la joie des croyants.  Ses doctrines sont saintes, ses préceptes sont obligatoires, ses histoires sont vraies, et ses décisions sont immuables.

Lisez-la pour être sage, croyez-la pour être en sécurité, et pratiquez-la pour être saint.  Elle contient la lumière pour vous diriger, la nourriture pour vous supporter, et le confort pour vous encourager.  C’est la carte du voyageur, le bâton du pèlerin, la boussole du pilote, l’épée du soldat et la charte du chrétien

Ici le paradis est restauré, le ciel est ouvert, et les portes de l’enfer sont révélées. Christ est le principal sujet, notre bien-être son contenu, et la gloire de Dieu sa fin. Elle doit remplir notre mémoire, diriger nos cœurs, et guider nos pas.

Lisez-la lentement, fréquemment et avec une attitude de prière.  C’est une mine de richesse, un paradis de gloire, et une rivière de plaisir.  Elle vous est présentée au courant de votre vie, sera ouverte à l’heure du jugement, et sera toujours remémorée.  Elle implique les plus grandes responsabilités, récompense les plus grands labeurs, et condamne tous ceux qui se moquent de son contenu sacré.

Contactez-nous

Commander des traités

La repentance—Porte de la miséricorde

Savez-vous que l’homme a été reconnu coupable de péché et condamné à mort par un Dieu saint ? S’il veut échapper à cette mort éternelle et être sauvé éternellement, il doit recevoir la miséricorde de Dieu. La miséricorde, à cet égard, consiste en ce que Dieu retienne la peine que l’homme mérite. Mais Dieu n’accorde pas sans condition sa miséricorde aux hommes, même si le salut est gratuit, sans prix, et ne peut être gagné. La condition à laquelle Dieu accorde sa miséricorde est la repentance.

Jean-Baptiste est venu prêcher la parole de Dieu et son message était simple et puissant : « Repentez-vous, car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 3.2). Jésus, le Fils de Dieu, a commencé son ministère avec le même message : « Repentez-vous ; car le royaume des cieux est proche » (Matthieu 4.17). La repentance est une condition préalable au salut, comme l’a dit l’apôtre Pierre : « Repentez-vous donc et vous convertissez, afin que vos péchés soient effacés » (Actes 3.19). Grâce à la repentance, la porte de la miséricorde est ouverte et le salut obtenu.

Tous ont péché

Dans notre monde, il y a des multitudes de gens, et à bien des égards, nous sommes différents les uns des autres. Mais nous partageons tous ce message : « Puisque tous ont péché, et sont privés de la gloire de Dieu » (Romains 3.23). Et écoutez encore : « Il n’y a point de juste, non pas même un seul » (Romains 3.10). Dieu a parlé par l’intermédiaire de son prophète Ésaïe et a dit : « Nous étions tous errants comme des brebis, nous suivions chacun son propre chemin » (Ésaïe 53.6). Avez-vous remarqué la pensée centrale de ces Écritures ? Tous se sont égarés » « Aucun juste. » « Tous ont péché. » Cela ne vous concerne-t-il pas aussi ? Votre âme, votre vie appartient à Dieu. L’homme ou la femme qui ne reconnaît pas Dieu comme maître de sa vie, vit dans la désobéissance et le péché. « L’âme qui pèche est celle qui mourra » (Ézéchiel 18.4).

Le péché sépare

Vos péchés vous ont séparé de Dieu. Vous ressentez un désir intérieur que vous ne pouvez pas expliquer. Vous avez peut-être l’impression d’être abandonné et que Dieu n’entend pas. La raison en est indiquée par Dieu : « Voici, la main de l’Éternel n’est pas trop courte pour délivrer ; ni son oreille trop pesante pour entendre ; Mais ce sont vos iniquités [péchés] qui ont fait la séparation entre vous et votre Dieu, et ce sont vos péchés qui lui font cacher sa face, pour ne plus vous entendre » (Esaïe 59.1-2). Encore une fois, « Le salaire du péché, c’est la mort » (Romains 6.23). Lorsque vous pensez à votre vie et à vos péchés, pensez aussi à Dieu. Dieu est sans péché ; il est donc saint, juste et équitable. Dieu dit que le péché doit être jugé : « Car Dieu fera venir toute œuvre en jugement, avec tout ce qui est caché, soit bien, soit mal » (Ecclésiaste 12.16). Il y a un grand fossé entre vous et Dieu. Si vous ne trouvez pas le chemin qui comble ce fossé entre un Dieu saint et un homme pécheur, vous mourrez d’une mort éternelle ! (Luc 16.26). Mais écoutez, il y a un chemin, il y a de l’espoir pour vous !

Jésus ouvre la porte

Texte complet de: La repentance—Porte de la miséricorde

Bien qu’il soit vrai que Dieu ait décrété un jugement de mort sur le péché, il est aussi un Dieu d’amour. « Dieu est charité » (1 Jean 4.16). Dieu vous aime même si vous vivez dans le péché. Son amour a fait en sorte que vous puissiez être sauvé (Jean 3.16). Dieu exercera certainement son jugement sur le péché, et quand cette justice s’accomplira sur l’homme, celui-ci devrait mourir. C’est pourquoi Dieu, ne voulant pas que quiconque périsse, a envoyé son fils Jésus prendre le salaire de nos péchés afin que nous puissions vivre. La Bible dit : « Considère donc la bonté et la sévérité de Dieu » (Romains 11.22). La bonté de Dieu désire sauver l’homme mais son jugement exige une sentence.

Jésus est venu dans ce monde dans le but exprès de racheter nos âmes. Il était saint, sans péché, l’Agneau de Dieu sans tache. L’amour de Dieu pour nous a été prouvé lorsqu’il a pris nos péchés et notre culpabilité et les a mis sur Jésus. Voyez sa bonté ! Jésus a été traité en pécheur à notre place et, pour satisfaire le jugement de Dieu, il a été crucifié sur une croix. Il a enduré la douleur et l’agonie, puis il est mort. Nos péchés ont été payés. Voyez la sévérité de Dieu !

La repentance : Notre rôle

Pouvez-vous voir que Jésus est mort pour vous ; il est mort à cause de vos péchés ? Qui a réellement crucifié Jésus ? Les dirigeants juifs, Pilate ou les soldats romains étaient-ils les seuls responsables ? L’apôtre Pierre a prêché un sermon à une foule, comptant des milliers de personnes. Le message de Pierre allait droit au but : « Vous l’avez pris [Jésus], et, l’ayant attaché à la croix par les mains des iniques, vous l’avez fait mourir » (Actes 2.23). Allez-vous regarder Jésus, celui qui a été crucifié, et reconnaître votre péché ?

Par la puissance de l’Esprit de Dieu, vous réaliserez que vous êtes perdu, sans espoir. Lorsque cette prise de conscience pèsera sur votre cœur, elle entraînera un fardeau et un regret pour le péché. Dans le désespoir, vous vous écrierez : « Ô Dieu, sois apaisé envers moi qui suis pécheur » (Luc 18.13). Lorsque Dieu entendra votre demande honnête, il vous sauvera. Votre fardeau disparaîtra et vous naîtrez de nouveau. En continuant à le suivre, vous vous détournerez de vos anciennes habitudes de péché pour vous tourner vers les choses célestes. C’est l’œuvre de la repentance telle qu’elle est accomplie par Dieu dans le cœur de tous ceux qui viennent à lui. Votre cœur sera alors purifié, et vous aurez la paix, le bonheur et la sécurité.

Enfin, la repentance a comme résultat une profonde appréciation et une loyauté envers Christ et la volonté de Dieu. Lorsque nous étions condamnés à mourir sans issue, Christ a dit : « Venez à moi... et je vous soulagerai » (Matthieu 11.28). « Nous l’aimons, parce qu’il nous a aimés le premier » (1 Jean 4.19).

Contactez-nous

Commander des traités