Société Évangélique de Bibles et Traités

Bienvenue sur le site de la Société Évangélique de Bibles et Traités. Le but de la Société Évangélique de Bibles et Traités est de partager avec le monde entier la Bonne Nouvelle du salut par la grâce, par la foi en Jésus Christ, ainsi aidant à remplir la Grande Commission de Christ. "Il faut premièrement que la bonne nouvelle soit prêchée à toutes les nations" et puis viendra la fin (Marc 13.10).


Le repentir—porte de la miséricorde

Chère Âme : Savez-vous que vous êtes trouvé coupable de péché par un Dieu saint, et que vous êtes condamné à mourir? Si l’homme coupable pouvait échapper cette mort éternelle et être sauvé éternellement, il devrait recevoir la miséricorde de Dieu. La miséricorde dans cet égard est que Dieu retient de nous ce que nous méritons. Mais Dieu n’accorde pas sa miséricorde aux gens sans condition, bien que le salut est gratuit, sans prix, et ne peut pas être gagné. La condition sur qui Dieu accorde la miséricorde est contenue dans un mot : Repentir.

VOTRE VIE EST ENREGISTRÉE

Quand Jésus disait, «Je vous le dis : au jour du jugement, les hommes rendront compte de toute parole vaine qu’ils auront proférée, car par tes paroles tu seras justifié et par tes paroles tu seras condamné» (Matthieu 12.36, 37 ; 2 Corinthiens 5.10), il voulait aussi rappeler aux hommes qu’il verrait leurs œuvres et qu’un jour il faudrait qu’ils en rendent compte.

La Bible ne nous révèle rien de l’enregistrement de Dieu, mais nous savons qu’il sera précis. «Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône. Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie. Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d’après ce qui est écrit dans ces livres. Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu» (Apocalypse 20.12, 15).

Quarante-huit heures dans l’enfer

John N. Reynolds

Le plus intéressant cas de retour à la vie dont j’ai entendu parler, est celui de George Lennox, un voleur de chevaux bien connu dans le comté. Il était en prison pour la deuxième fois. Le comté l’avait envoyé en prison une première fois pour un délit semblable : vol de chevaux.

Il travaillait dans les mines de charbon durant l’hiver de 1887 et 1888. L’endroit où il travaillait lui semblait dangereux. Il en fit part au garde, qui examina le lieu, et décida que l’endroit était sûr, et lui donna l’ordre de retourner au travail. Le condamné obéit mais il n’avait pas continué son travail depuis plus d’une heure, quand le toit s’écroula et l’ensevelit complètement. Il resta dans cet état deux heures entières.

Preuve du Salut Personnel

Est-ce que la Bible donne une réponse à la question si souvent posée, si oui ou non peut-on avoir une preuve du salut? Pouvons-nous savoir si nos péchés sont pardonnés ou s’ils ne le sont pas, ou devons-nous attendre jusqu’au jour du jugement? Il serait dangereux de laisser de côté cette question si importante.

Oui, nous pouvons le savoir, et le Seigneur veut que nous soyons certains d’être sauvés. Il nous invite : «Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos» (Matthieu 11.28). Il nous dit : «Car Dieu a tant aimé le monde qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle» (Jean 3.16). Il est vrai que nous avons tous péché et manqué de faire la volonté de Dieu.

Le jeu : Gain ou perte?

Dans la nature de l’homme se trouve le désir d’une vie stimulante, satisfaisante et enrichissante.  Des gens s’épanouissent dans l’accomplissement et l’éducation.  D’autres consacrent leur temps et leur énergie à s’enrichir.  D’autres encore se procurent une sensation forte en courant des risques.  Il y en a qui feront des choses extrêmes afin de s’exciter.  Les paris et d’autres jeux de hasard attirent spécialement quelques-uns.  L’appât du gros lot ou le gain de grosses sommes d’argent peut créer une forte dépendance.  Plusieurs foyers ont été ruinés par un père ou une mère qui a choisi le jeu.  Des cœurs ont été brisés et négligés parce qu’un tel ne pouvait pas s’éloigner des lumières du casino.