Jésus revient bientôt

Environ 2000 ans après la création, Dieu a détruit presque toute l’humanité par un grand déluge parce qu’elle était devenue si méchante que les imaginations des cœurs étaient continuellement mauvaises (Genèse 6.5). Tout comme les gens de l’époque de Noé ne s’attendaient pas à un déluge, beaucoup de gens aujourd’hui ne s’attendent pas à ce que Jésus revienne. Son retour sera inattendu : comme un voleur dans la nuit. (2 Pierre 3.10) Pourquoi croyons-nous que ce sera bientôt ? Regarde autour de toi ; que vois-tu ?

La Bible nous dit comment les choses se passeront dans les derniers jours. « Or, sache que dans les derniers jours il y aura des temps difficiles. Car les hommes seront épris d’eux-mêmes, aimant l’argent, vains, orgueilleux, médisants, rebelles à pères et à mères, ingrats, impies, sans affection naturelle, implacables, calomniateurs, intempérants, cruels, ennemis des gens de bien, traîtres, emportés, enflés d’orgueil, aimant la volupté plutôt que Dieu, ayant l’apparence de la piété, mais en ayant renié la force » (2 Timothée 3.1-5). Regarde les conditions dans le monde d’aujourd’hui. Beaucoup de gens ont oublié Dieu. Il y a des émeutes destructrices et haineuses dans de nombreuses villes. Les effusions de sang et les meurtres sont quotidiens. Les jeunes sont inquiets, agités et rebelles. Les parents laissent les enfants à eux-mêmes au moment même où ils ont le plus besoin de parents. L’athéisme, la toxicomanie, la violence armée et le gangstérisme sont très répandus dans la société d’aujourd’hui. Les enseignements bibliques sur le mariage et l’immoralité sont ignorés et souvent méprisés. La situation va-t-elle s’améliorer ? Vois-tu une chance d’amélioration ? Qu’en penses-tu ? Combien de temps cela peut-il durer ? Dieu est patient et continue d’appeler tous les gens au salut, mais un jour il signalera la fin de tout cela. Il y a un jour de jugement qui vient où chaque personne devra rendre des comptes devant Dieu.

Jésus revient, comme l’enseigne clairement la Bible. Jésus a dit : « Oui, je viens bientôt » (Apocalypse 22.20). C’est un événement que nous ne manquerons pas. Tout le monde le verra venir, et quand il sera là, il jugera tous les hommes (Matthieu 25.32, Apocalypse 20.12). Certains iront avec lui au ciel, d’autres seront condamnés à l’enfer. Et toi, où iras-tu ? Le choix t’appartient.

Nous sommes tous des pécheurs

Nous sommes tous nés avec une nature pécheresse, enclins à pécher. Personne ne peut dire qu’il est exempt de péché, car nous sommes tous nés avec une nature orgueilleuse et égoïste, ce qui est un péché. Il est dans la nature même de l’homme de mentir, de tricher et de voler. Lorsque nous étions enfants, nous faisions beaucoup de choses que nous savions être mauvaises. Lorsque nous avons atteint l’âge adulte, nous avons constaté que nous avions toujours tendance à faire ces mêmes choses. Le péché inclut la malhonnêteté, la cupidité, l’orgueil, l’immoralité et la toxicomanie. Le péché ne reste pas impuni. « L’âme qui pèche est celle qui mourra » (Ézéchiel 18.4). Nous ne pouvons pas nous débarrasser du péché, et le péché n’entrera jamais au ciel.

Un jour, Jésus descendra et emmènera avec lui au ciel ceux qui sont prêts (1 Thessaloniciens 4.16-17). Ceux qui ne sont pas prêts seront jetés dans le feu de l’enfer. Ce feu brûlera pour toujours, « où le feu ne s’éteint point » (Marc 9.44). Pour ceux qui ne sont pas prêts, il y aura de la douleur et des tourments, des pleurs, des gémissements et des grincements de dents pour l’éternité. « Et la fumée de leur tourment montera aux siècles des siècles » (Apocalypse 14.11). Nos esprits limités ne peuvent pas comprendre pleinement ce que cela signifie. Perdus : rejetés sans aucun espoir !

Et dire que par leur entêtement, leur négligence et leur péché, ils ont manqué la récompense du salut éternel ! Ils ne pourront en imputer la faute à personne sauf eux-mêmes. Dieu, dans son amour, a fourni un moyen d’y échapper, mais ils ont négligé de l’accepter.

L’amour de Dieu

Il n’y a pas de meilleure explication de l’amour de Dieu que dans Jean 3.16-17 : « Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse point, mais qu’il ait la vie éternelle. Car Dieu n’a point envoyé son Fils dans le monde, pour condamner le monde, mais afin que le monde soit sauvé par lui. » Jésus invite tout le monde : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous soulagerai. Chargez-vous de mon joug, et apprenez de moi, parce que je suis doux et humble de cour, et vous trouverez le repos de vos âmes ; car mon joug est aisé, et mon fardeau léger » (Matthieu 11.28-30).

Le moyen de sortir de notre état de perdition est de nous repentir de nos péchés et d’accepter Jésus comme notre Sauveur. Il a dit : « Je suis le chemin, la vérité et la vie » (Jean 14.6). « Je ne mettrai point dehors celui qui vient à moi » (Jean 6.37). La Parole de Dieu nous dirige vers Jésus, l’Agneau de Dieu qui a versé son sang pour ôter notre péché et qui est ressuscité des morts pour nous donner la vie éternelle. Si tu n’es pas prêt pour le retour de Jésus, viens à lui aujourd’hui. Il t’attend à bras ouverts. Ceux qui sont prêts attendent avec impatience son retour. « Au reste, la couronne de justice m’est réservée, le Seigneur, le juste juge, me la donnera en ce jour-là, et non seulement à moi, mais encore à tous ceux qui auront aimé son avènement » (2 Timothée 4.8).

Les prophéties concernant le retour de Christ sont déjà accomplies, et Jésus peut venir à tout moment.

Jésus revient ! Nous ne savons pas dans combien de temps,
Il peut venir à minuit, au matin ou à midi ;
Il pourrait nous emporter ce soir même ;

E.G. Wesley

Est-ce que je veillerai et attendrai chaque jour ?