L'enseignement biblique au sujet de l’enfer

Description de l’enfer

Où est l’enfer?

Le chemin de l’enfer

Qui y ira?

Que feront les damnés en enfer?

Dieu punira-t-il les pécheurs?

 

La Bible nous révèle clairement la terrifiante réalité d'un lac de feu éternel. Dieu prévient les pécheurs que le temps qu'il leur accorde doit être mis à profit pour échapper à cet horrible sort.

 

Description de l’enfer

C’est un étang de feu (Apocalypse 20.14). Pareil à «l’obscurité des ténèbres» (Jude 13).

«La clef du puits de l’abîme lui fut donnée . . . et il monta du puits une fumée, comme la fumée d’une grande fournaise» (Apocalypse 9.1-2).

«Il boira, lui aussi, du vin de la fureur de Dieu, versé sans mélange dans la coupe de sa colère, et il sera tourmenté dans le feu et le soufre, devant les saints anges et devant l’agneau. Et la fumée de leur tourment monte aux siècles des siècles ; et ils n’ont de repos  ni jour ni nuit» (Apocalypse 14.10-11).

 

Où est l’enfer?

Les Écritures nous apprennent qu’il est situé quelque part en dessous, en bas, loin de Dieu. «Pour le sage, le sentier de la vie mène en haut, afin qu’il se détourne du séjour des morts qui est en bas» (Proverbes 15.24). «Tu seras abaissée jusqu'au séjour des morts» (Matthieu 11.23).

«D’ailleurs, il y a entre nous et vous un grand abîme, afin que ceux qui voudraient passer d’ici vers vous, ou de là vers nous, ne puissent le faire» (Luc 16.26).

 

Le chemin de l’enfer

«Entrez par la porte étroite. Car large est la porte, spacieux est le chemin qui mènent à la perdition, et il y en a beaucoup qui entrent par là» (Matthieu 7.13). Primo, il est facile de trouver «large est la porte». Secundo, il n’est pas difficile d’y rester «spacieux est le chemin». Tertio, les voyageurs s’y amassent «beaucoup . . . entrent par là».

 

Qui y ira?

 «Les méchants se tournent ver le séjour des morts, toutes les nations qui oublient Dieu» (Psaumes 9.18). «Le Seigneur Jésus apparaîtra du ciel avec les anges de sa puissance, au milieu d’une flamme de feu, pour punir ceux qui ne connaissent pas Dieu et ceux qui n’obéissent pas à l’évangile de notre Seigneur Jésus-Christ : Ils auront pour châtiment une ruine éternelle» (2 Thessaloniciens 1.7-9).

«Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l’étang de feu» (Apocalypse 20.15) «Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres, et  tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre» (Apocalypse 2.8).

«Ensuite il dira à ceux qui seront à sa gauche : Retirez-vous de moi, maudits ; allez dans le feu éternel qui a été préparé pour le diable et pour ses anges. Car j’ai eu faim, et vous ne m’avez pas donné à manger ; j’ai eu soif, et vous ne m’avez pas donné à boire ; j’étais étranger, et vous ne m’avez pas recueilli ; j’étais nu, et vous ne m’avez pas vêtu ; j’étais malade et en prison, et vous ne m’avez pas visité. Ils répondront aussi : Seigneur, quand t’avons-nous vu ayant faim, ou ayant soif, ou étranger, ou nu, ou malade, ou en prison, et ne t’avons-nous pas assisté? Et il leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous ne l’avez pas fait ces choses à l’un de ces plus petits, c’est à moi que vous ne les avez pas faites. Et ceux-ci iront au châtiment éternel, mais les justes à la vie éternelle» (Matthieu 25.41-46).

 

Que feront les damnés en enfer?

«Il y aura des pleurs et des grincement des dents» (Matthieu 22.13). Ils verront la joie et la consolation des rachetés au ciel, tout en sachant qu'ils ne seront jamais soulagés de leurs indicibles tourments. «Jetez-le dans les ténèbres du dehors. Il y aura des pleurs et des grincement des dents» (Matthieu 22.13). «Dans le séjour des morts, il  leva les yeux ; et, tandis qu’il était en proie aux tourments, il vit de loin Abraham, et Lazare dan son sein. Il s’écria : Père Abraham, aie pitié de moi, et envoie Lazare, pour qu’il trempe le bout de son doigt dans l’eau et me rafraîchisse la langue ; car je souffre cruellement dans cette flamme» (Luc 16.23-24).

 

Dieu punira-t-il les pécheurs?

«Car, si Dieu n'a pas épargné les anges qui ont péché, mais s’il les a précipité dans les abîmes de ténèbres . . . il fit venir le déluge sur un monde d'impies . . . le Seigneur sait délivrer de l’épreuve les hommes pieux, et réserver les injustes pour être punis le jour du jugement» (2 Pierre 2.4-9).

Oui, chaque péché et transgression seront récompensés comme il se doit. Impies, incrédules et hypocrites, hommes et femmes lubriques, esclaves de la luxure et de la convoitise, moqueurs de la vérité divine : «Comment échapperez-vous au châtiment de la géhenne?» (Matthieu 23.33). Hommes d’affaires, vous dont l'âme ne se préoccupe que de gains, vous autres riches, pauvres en biens célestes, vous passagers qui ne priez jamais au cours de ce voyage et qui ne vous souciez pas du bien immortel, de Dieu ou de l’éternité—Écoutez!

«C’est pourquoi le séjour des morts ouvre sa bouche, élargit sa gueule outre mesure : Alors descendent la magnificence et la richesse de Sion, et sa foule bruyante et joyeuse» (Ésaïe 5.14). Vous qui êtes presque chrétiens, qui hésitez depuis de nombreuses années en marge du royaume en regardant à travers le portail mais qui n’êtes jamais prêts à entrer, pleins d’intentions mais ne passant jamais à l’acte, souvent rongés par l’envie mais ajournant sans cesse, confiants bien que vous n’ayez pas de raison d’espérer—écoutez cet avertissement : «Comment échapperons-nous en négligeant un si grand salut?» (Hébreux 2.3).

 Et à vous tous qui avez oublié vos vœux alors que vous aviez laissé ce lieu de péché et de mort, mais qui hésitent, s’arrêtent et regardent en arrière—«Souvenez-vous de la femme de Lot» (Luc 17.32). Ne voyez-vous pas les pécheurs, «eux que menace depuis longtemps la condamnation, et dont la ruine ne sommeille point» (2 Pierre 2.3)? Ce message vous est adressé : «Pourquoi dors-tu? Lève-toi, invoque ton Dieu! peut-être voudra-t-il penser à nous, et nous ne périrons pas» (Jonas 1.6).

Ô, vous qui n’êtes pas sauvés, faites demi-tour au plus vite. «Cherchez l’Éternel, pendant qu’il se trouve ; Invoquez-le, tandis qu’il est près. Que le méchant abandonne sa voie, et l’homme d’iniquité ses pensées ; Qu’il retourne à l’Éternel, qui aura pitié de lui. À notre Dieu, qui ne se lasse pas de pardonner» (Ésaïe 55.6-7).